Ils sont avec nous (3)

Par 2fillesdefils

Parmi nos sponsors, deux entreprises locales qui nous sont chères. Je travaille pour l’une, le mari d’Amandine pour l’autre.

Bénéficier d’une écoute attentive, sensible à notre motivation et notre histoire, est toujours encourageant. Stimulant.

Mais, quand il s’agit d’interlocuteurs du quotidien professionnel, c’est un engagement à nos côtés, dans un projet personnel, qui va droit au cœur. Direct.

Merci à Henry Mathon, Directeur Général de Prévifrance 

 

Merci à Denis Sève, PDG de la SAS.

Je peux l’écrire ici, cela restera entre nous cher lecteur ? ;-), c’est aussi une fierté pour nous, d’être soutenues par nos employeurs et ceux de nos maris. Qu’il s’agisse d’un groupe international, d’entreprises locales, dans un secteur industriel, de service ou lié à la santé, ils nous ont très vite suivies et encouragées.

Quelle chance, quelle chance de vous avoir à nos côtés !… #gratitude

4  Commentaires

 

Par  Eliane Besombes, le  04/10/2019

En effet, des soutiens importants et précieux qui font chaud au cœur : la solidarité veut encore dire quelque chose, la preuve ! Félicitations aux sponsors.

Répondre
 

Par  Albert Besombes, le  05/10/2019

Comme je serais heureux de participer à cette fameuse aventure ! Plus jeune j’aurais assurément tenté de me déguiser en femme pour être candidat . Pourquoi ? Parce que j’ai beaucoup roulé sur les routes enneigées et gelées dans le Massif Central . Je me régalais , étant parfois obligé de mettre les chaînes dans la nuit . Bien que cela soit très différent je crois qu’il y a quelques similitudes à rouler dans le sable du désert . Je ne peux m’empêcher de vous donner quelques conseils (Cécile me connaît bien et elle serait tellement étonnée que je ne le fasse pas! ) 1 dès que vous sentez que votre véhicule perd de l’adhérence n.accélérezk pas . Vos 220 chevaux doivent être calmés pour que les 4 roues motrices tentent de se raccrocher au sol . 2 si vous ne reprenez pas de l'adhérence c’est mauvais signe , surtout n’insistez pas , des que vous n’avancez plus arrêtez le patinage , afin de ne pas vous enfoncer . 3 dans cette situation il est souhaitable que vous puissiez reculer et tenter de passer à un autre endroit . 4 si vous avez patiné vous devrez enlever la cale de sable qui se sera formée à l’arriéré des roues sinon vous risquez de patiner en reculant et ainsi vous enfoncer . 5 n’oubliez pas d’avoir à votre disposition une longe spéciale pour remorquage . Avec ces quelques conseils , s’ils sont respectés , vous êtes assurées de terminer en première place . 😁😋😜 .

Répondre
 

Par  2fillesdefils, le  05/10/2019

Et oui Papa, je te reconnais bien là ! 😂 Dieu merci, tes conseils sont copie conforme du papa d’Amandine (ndlr : 2 Paris Dakar à son actif) et de nos coachs de pilotage. Ma parole, tu es un pro et tu me l’avais cache ?! Ta fille préférée ❤️ (Cher lecteur, rassure-toi quant à la paix familiale -> je suis fille unique 😉)

Répondre
 

Par  2fillesdefils, le  05/10/2019

Nous avons beaucoup de chance, c’est vrai 😘

Répondre
Laisser un commentaire

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Responses to Ils sont avec nous (3)

  1. Eliane Besombes dit :

    En effet, des soutiens importants et précieux qui font chaud au cœur : la solidarité veut encore dire quelque chose, la preuve ! Félicitations aux sponsors.

  2. Albert Besombes dit :

    Comme je serais heureux de participer à cette fameuse aventure !
    Plus jeune j’aurais assurément tenté de me déguiser en femme pour être candidat .
    Pourquoi ? Parce que j’ai beaucoup roulé sur les routes enneigées et gelées dans le Massif Central . Je me régalais , étant parfois obligé de mettre les chaînes dans la nuit .
    Bien que cela soit très différent je crois qu’il y a quelques similitudes à rouler dans le sable du désert .

    Je ne peux m’empêcher de vous donner quelques conseils (Cécile me connaît bien et elle serait tellement étonnée que je ne le fasse pas! )
    1 dès que vous sentez que votre véhicule perd de l’adhérence n.accélérezk pas . Vos 220 chevaux doivent être calmés pour que les 4 roues motrices tentent de se raccrocher au sol .

    2 si vous ne reprenez pas de l’adhérence c’est mauvais signe , surtout n’insistez pas , des que vous n’avancez plus arrêtez le patinage , afin de ne pas vous enfoncer .

    3 dans cette situation il est souhaitable que vous puissiez reculer et tenter de passer à un autre endroit .

    4 si vous avez patiné vous devrez enlever la cale de sable qui se sera formée à l’arriéré des roues sinon vous risquez de patiner en reculant et ainsi vous enfoncer .

    5 n’oubliez pas d’avoir à votre disposition une longe spéciale pour remorquage .

    Avec ces quelques conseils , s’ils sont respectés , vous êtes assurées de terminer en première place . 😁😋😜 .

    • 2fillesdefils dit :

      Et oui Papa, je te reconnais bien là ! 😂 Dieu merci, tes conseils sont copie conforme du papa d’Amandine (ndlr : 2 Paris Dakar à son actif) et de nos coachs de pilotage. Ma parole, tu es un pro et tu me l’avais cache ?! Ta fille préférée ❤️ (Cher lecteur, rassure-toi quant à la paix familiale -> je suis fille unique 😉)

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *