3 mois plus tard…

Par 2fillesdefils

default…3 mois sont passés depuis notre dernier billet. 3 mois bien remplis par la famille chérie, le travail intense, de nouveaux projets…. et des rêves✨.

Et oui,  de temps en temps, nous rêvons toujours du désert. Certaines nuits nous font replonger dans les couleurs, les odeurs et les sensations des portes du Sahara. Et puis… et puis… nous n’avons qu’une envie : y retourner !

Amandine rêve de le faire à pied (la courageuse 😱). Le Treck Rose Trip la tente.
Quant à moi, je voudrais affronter le désert, seule cette fois. Refaire le Rose des Sables mais en quad. Enfin… seule. Pas tout à fait non plus 😉. Avec une autre Rose tentée également par cette version solo de l’aventure (👋🏼 Sabine !).

Quoi qu’il en soit, nous allons nous donner le temps de la préparation. Physique en particulier. Car, que ce soit pour un treck ou un rallye-raid en quad, il va falloir se donner des moyens physiques un peu supérieurs ! 💪🏼

Qu’importe. Nous avons le temps, la motivation et l’énergie. Prêt à nous suivre dans la prochaine aventure cher lecteur ? Alors, à bientôt.

Et encore merci pour tes commentaires, tes messages, les remerciements touchants (mais de quoi au fond?!), les témoignages de soutien et d’amitié pendant et après le rallye. Ces quelques billets étaient un petit canal de communication de nous, à toi. Partager, te faire toucher du doigt, ressentir peut-être?, ce que nous avons eu l’immense chance de vivre là-bas.

Ce rallye solidaire est une aventure humaine hors du commun. Si l’on se sent parfois un peu égoïste de mobiliser du temps, de l’énergie, au détriment de nos familles pour le préparer puis, pour le vivre pendant 2 semaines, on se sent aussi portées et motivées par beaucoup plus que nos petites personnes et nos envies propres.

Cela peut être la maladie, combattue et surmontée, et c’est aussi l’injustice du handicap et de la maladie de ceux que l’on aime et de celles que l’on ne connaît pas, trop nombreuses à être touchées elles aussi par le cancer de sein.
Quand on a la chance de pouvoir faire le Rose des Sables, on le fait pour nous, mais aussi pour eux.

Comme promis, quelques photos de pros pour te dire aurevoir cher lecteur 👋🏼❤️😘

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Très cher lecteur…

Par 2fillesdefils

… et oui, après tout ce que nous avons partagé, tu es monté en grade😉, tu es « très » cher aux 2fillesdefils !❤️

Peut-être que tu ne passes plus guère par ici, mais à tout hasard, un dernier mot, très bientôt, avec de bien jolies photos #cellesdespros.

A très vite ?…

 

2  Commentaires

 

Par  Eliane B., le  18/11/2019

OK - Nous attendrons patiemment. Merci d'avance.

Répondre
 

Par  CHRISTELLE VILLAIR CABANE, le  20/11/2019

Mais bien sûr que nous avons gardé le lien et que nous avons du rêve encore plein les yeux de ce merveilleux périple ! Vous avez été merveilleuses, courageuses, opiniâtres, drôles dans les commentaires quotidiens, de bonnes photographes aussi (bon, parfois quelques photos à l'envers sur le blog , mais on vous pardonne vu les conditions parfois extrêmes !) On a rêvé comme des gosses grâce à vous deux et nous resterons, toute la team ANETTI et sa directrice des "lecteurs" fidèles. Christelle.

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liaison Marrakech – Algeciras

Par 2fillesdefils

Le Voyage s’est très bien passé. Nous sommes toujours à 3 équipages, les pauses sont bien sympas, on rigole pour des bêtises. Des gamines qui profitent jusqu’au bout.

Dans les voitures, la journée a démarré dans le silence. La nuit a été relativement courte, les souvenirs reviennent en tête, nous tentons de réaliser ce que nous en pbs vécu et nous préparons doucement au retour à la vie quotidienne.

une pause carburant a été l’occasion de nettoyer (un peu) le carrosse :

avant 😱 

 

Après 🤩

Port de Tanger

Nous étions en avance (2 bonnes heures) et le temps était long : réconfort garanti avec pain marocain, vache qui rit et saucisson « de Papi ». No comment : c’etait Hyper bon, on s’est régalées !!!😋😂

00h15 : au dodo pour traverser l’Espagne demain. Objectif : arriver à Biarritz pour dernière halte entre copines, 2 repartiront vers Reims (51) et nous 4, vers AGEN #Raptor291 et #Raptor292.

Nous avons hâte de retrouver les nôtres, mais prudence, prudence…

Nous avons appris ce soir qu’un équipage avait fait un tonneau en quittant Marrakech : elles ont voulu éviter un chien errant (il y en a énormément sur les routes marocaines). Heureusement, elles ne sont pas blessées et seront rapatriées demain en France, mais quelle frayeur pour elles !…

Un autre duo a perdu une roue sur l’autoriute. Elles l’ont ramassée sur les voies (120 km/h quand même au Maroc comme en Espagne 😰) et ont été aidées par des mécas.

Donc, on vérifie les goujons, la pression et on rentre tranquillement en papotant (les 2fillesdefils sont très fortes pour ça 😉).

Bonne nuit, cher lecteur ✨

3  Commentaires

 

Par  Eliane B., le  28/10/2019

Buenos dias ! Récit et photos font plaisir à lire. Retour dans la joie en bonne compagnie : c'est tout bon. Bon courage quand même pour retraverser l'Espagne et vive les pauses entre copines. Bises aux 291, 292 et 51. Hasta luego

Répondre
 

Par  KARINE CARRION, le  28/10/2019

Cc bonne route !bon retour !Et encore bravo pour ce beau rallye ! Que de frissons partagés grâce à vous!merci!Gros bisous à ma cousine et sa coéquipière !

Répondre
 

Par  PECHAVY, le  28/10/2019

Coucou les pilotes, Quel bel exploit et magnifique reportage! Vous nous avez régalés! Je ne puis qu'être admirative de votre courage. Je vous souhaite un excellent retour avec beaucoup de souvenirs gravés à jamais. On vous embrasse et à très vite pour des impressions de vives voix. Cathy et Domi :)

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marrakech

Par 2fillesdefils

Cher lecteur, l’ascenseur émotionnel a traversé le grand huit ces 2 derniers jours ✨. Les retrouvailles ont été un moment vraiment intense et unique. Voir tous nos proches nous attendre près de l’arche puis se serrer les uns les autres, des larmes plein les yeux et le sourire de bonheur accroché aux lèvres, c’était une explosion de joie.

Nous sommes arrivées toutes les 8 (la bande de copines) sans encombre, après 8 bonnes heures de route, sous 34 degrés, et le champagne partagé sur le parking, avec nos familles, c’était… c’était… pétillant, doux et joyeux

Vendredi soir, nous avons savouré un délicieux tajine dans la médina

Bon, je ne m’étale pas sur la chronologie des siestes et autres grasses mat (dormir jusqu’a 9h, le rêve intégral !!!🎉🤩) mais retrouver un bon lit et une vraie salle de bains était un bonheur sans nom #plaisirsimplemaisessentiel.

Hier samedi, nous avons donc dormi, profité des souks, déjeuné sur la place Jemaa El Fna, dormi… 😬

Ces souks… Une découverte pour moi. Quelle ambiance, quelles couleurs ! Bon, concernant les odeurs, c’est un régal devant les boutiques d’épices, mais un peu moins avec les scooters, mobylettes et autres engins plus ou moins identifiables qui circulent comme des dingues dans ces ruelles noires de monde #préventionroutièrebonjour

(Vraiment navrée cher lecteur de ces photos dans tous les sens à prendre un torticolis, j’arrangerai ça de mon mieux au retour #vitelosthéo!)

NDLR (29/10) : ça y est ! C’est arrangé 💪🏼

Hier soir, soirée de gala du Trophée. Point final officiel de cette aventure de dingue. Une très belle soirée, festive et exotique, dans un endroit magique (Tu te souviens du conte des 1001 nuits, cher lecteur? Et bien, nous étions en plein conte ✨)

Toutes les Roses ont eu droit à une haie d’honneur de toute l’organisation (environ 100 personnes 😱) pour ensuite recevoir son diplôme et un trophée

Ce fut aussi l’occasion pour nous de remercier Géraldine et Jean-Jacques Rey pour ce Trophée fantastique. Et les bénévoles qui ont été tellement gentils, attentifs, bienveillants. Nous avons retrouvé celui qui nous avaient hyper bien conseillées au début de l’étape des dunes. Redonné confiance même, disons-le #reconnaissance. Ces échanges ont été chaleureux. Sincères. Un point important pour  conclure cette édition 2019. Formuler notre reconnaissance pour… tout.

3  Commentaires

 

Par  Eliane B., le  27/10/2019

Un énorme merci pour ces commentaires et photos qui nous permettent de partager des moments uniques de batailles contre les éléments et contre soi, d'exultation en savourant l'expérience réussie, de chaleur humaine avec familles, Roses et organisateurs, d'exotisme magique avec la soirée chez Ali et la joie d'être tous ensemble. Je vous ai repérés tous les quatre sur la photo avec bonheur. Maintenant, bon courage et patience pour affronter le retour, bien fade après dunes, oueds et cailloux … mais avec plein de souvenirs à partager toutes les deux. Bonne route et grosses bises.

Répondre
 

Par  Albert Besombes, le  27/10/2019

Bonjour les deux Roses Encore une , courte, séparation , vous sur la route et le bateau , les vôtres dans les airs. Quelle extraordinaire coupure avec le ronron quotidien ! Quel magnifique résultat pour des débutantes . Outre vos compétences vous avez eu la chance inouïe d’avoir à votre disposition le MEILLEUR.VEHICULE EXISTANT pour réaliser ce parcours . Chaleureuses félicitations et à bientôt un récit détaillé , malgré le passionnant feuilleton illustré qui nous a permis d’être , presque, à vos côtés . Grosses bises et puis ... Félicitations admiratives . Fier de ma fille et d’Amandine ! BRAVO .

Répondre
 

Par  Nicolas du Pontavice, le  27/10/2019

Merci Amandine et Cécile de nous avoir permis de venir assister à votre arrivée à Marrakech. Nous vous attendons maintenant à Agen avec autant d’impatience dans un monde réel. Profitez bien de vos derniers moments d’équipière. Un grand bravo pour votre force de caractère.

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liaison Tiguerna – Marrakech

Par 2fillesdefils

450km à faire en liaison ajd’h.

Compter entre 7 et 9 heures. Nous en sommes à 7, restent 80 km (14h ici, 15h en France). Le plus délicat était le col Tichka. 45km de toute de montagne et des panoramas à couper le souffle.

 

5  Commentaires

 

Par  Eliane B., le  25/10/2019

Si ce n'est fait, vous n'êtes pas loin du but … En effet, les vues sont à couper le souffle. Oui, j'ai vu qu'il y avait un col difficile à passer. Vous tenez encore le coup ? Bonne arrivée. Bissous. (Nous avons vu Bruno Rolle : il connaît Danielle Carrère !).

Répondre
 

Par  Sylvie gouraud, le  25/10/2019

Coucou les filles ca y est vous êtes arrivés à bon port où vous en êtes pas loin avec des étoiles pleins les yeux choses normales quand tu vois les photos le classement c est très bien l essentiel c est d arriver entière ainsi que le carrosse Et puis vous ferez mieux la prochaine fois car Cécile je sens que tu es motivée pour repartir ((( et le travail ))))) lol. Profitez bien de vos enfants et de vos conjoints À bientot bises et bravoooooooooo

Répondre
 

Par  Nicolas du Pontavice, le  26/10/2019

Retrouvailles pleines d’émotions avec nos Roses des Sables. Attente. Patience. Excitations. Le premier a les apercevoir. Tension poussée à son paroxysme. Puis soudain deux engins bleus 291 puis 292. Anna qui se raidit à mon bras en pleur. Victor se précipitant. Les Ducomet se dirigeant du côté conducteur. Nous du côté passager. Chacun sa Rose. Échanges de larmes, de baisers, de fierté, d’acclamations, de bravo. Des retrouvailles heureuses, amoureuses aussi. Franchement vous êtes fortes. Vous avez su vous tester, vous adapter, vous améliorer. Un grand bravo.

Répondre
 

Par  Sylvie Maestri, le  26/10/2019

Félicitations !!! Des vraies championnes ! 🍾🍾🍾 Pour des néophytes, vous avez vraiment assuré ! RESPECT pour votre courage et votre engagement. Merci de nous avoir fait partager cette aventure, les commentaires, les paysages... j'ai adoré. A bientôt. Bises

Répondre
 

Par  Eliane B., le  26/10/2019

B R A V O B R A V O B R A V O 1 000 B R A V O S. Bien dormi ??? J'imagine sans peine l'énorme émotion des attendants et des arrivantes. Nous l'avons partagée à notre façon. Heureuse journée ensemble. Sylvie se joint à moi pour vous embrasser très très très fort.

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Épreuve marathon – Jour 2

Par 2fillesdefils

Voilà. Nous sommes sorties du désert. Terminées les pistes, ces paysages grandioses, le pilotage de dingue, les sensations de folie… Bon, on va être clair, cher lecteur, pour cette dernière spéciale… on EN A CHIE !!! (La police du politiquement correct peut aller lire ailleurs #cestdit), Ce jour 2 était aussi très technique. Vraiment dur. Les navigatrices ont trouvé quand même un peu moins rude qu’hier mais des points très complexes. 8h non stop à se taper du caillou, de la poussière épaisse comme du brouillard, il a fallu être hyper prudentes, ça pouvait vraiment être dangereux, 0 vent aujourd’hui, donc 0 visibilité. Pas le choix, ralentir, stopper et attendre que la poussière retombe.

8h à tourner, virer, franchir, passer des trous, naviguer dans le sable, éviter les pierres… C’était vraiment intense mais encore une fois, du plaisir pur en pilotage. Soyons réaliste, la chance de piloter un engin comme le Raptor joue énormément. La réponse aux manœuvres, l’énergie du moteur, la capacité de freinage, la force des amortisseurs… (on s’est « offert » 2 sauts imprévus, des vrais! #adrénaline+++). Il faut dire aussi que la journée a démarré après une nuit un peu chaotique et un trapèze bien contracté pour ma pomme. Ce qui a engendré une épaule droite et des cervicales légèrement… moins mobiles, dirons-nous #euphémisme. Bon, on va pas chouiner pour si peu, nous sommes entières. Et le carrosse aussi, ainsi que ses 4 roues !!! On est quand même ravies de n’avoir pas crevé!

Bref, on a démarré toutes fatiguées, 8 degrés au réveil. Au sortir du duvet, ça pince. Sévère. Mais, comme d’habitude, on réfléchit pas et on avance. Nous avons donc roulé de 7h30 à 15h30 non stop. Enfin si. Pour les pauses pipi bien sûr (je crois que tout le monde a compris le concept, sinon, cf. Billet d’hier pour révision générale ;-)).

Objectif du jour : (1) avoir tous les CP virtuels (2) se tirer au plus vite du merdier #laclasse (3) ne pas se perdre. Les photos ne révèlent pas les « traîtrises » du désert. Les reflets du soleil sont éblouissants. Tu ne sais plus si le sable est sec ou mouillé. S’il y a une cassure sur la piste ou pas. Profonde ou pas. Les plateaux sont immenses. La pierre uniforme. Se repérer est un défi et discerner les détails un exploit! Donc, tu peux passer 30 min, 45 min, à chercher dans une zone qui semble restreinte (mais non! La ligne sableuse cache un relief derrière lequel tu découvres… un nouvel oued!). On a donc jardiné dans l’après-midi. Et là, les nerfs ont été soumis à rude épreuve. Les copilotes étaient démunies et les pilotes elles, pouvaient s’éclater au volant. Avec quand même l’inquiétude de ne pas être sûres de la direction suivie. Et la volonté de ne pas y passer la journée.

Personnellement, je redoutais la fin (au contraire d’Amandine qui était contente d’en voir le bout, comme d’autres). J’aurais pu continuer quelques jours de plus. Le désert a vraiment quelque chose de spécial. De l’ordre du mystique – comme déjà écrit, je persiste et signe -. Et de l’initiatique. Conjugué au plaisir du pilotage, un rêve réalisé pour moi.

Comme tout rallye raid, le Rose des Sables nous pousse dans nos retranchements. Certains penseront, je suppose, que c’est un rallye de fillettes : qu’ils viennent en discuter avec nous ;-). On nous l’avait dit, c’est vrai : une bonne condition physique est nécessaire, mais surtout, un mental d’acier. Pour toutes. Ce sont 12 jours de lutte contre soi-même non stop. 12 jours au cours desquels on pense que le pire est passé. Mais non. Il y a toujours plus fatigant, plus difficile, plus poussiéreux, plus inconfortable. Et on le fait. Nous l’avons fait. Nous avons bouclé notre premier rallye raid dans le désert. Difficile de prendre conscience de cette affirmation. Une réalité pourtant. Ce soir, chacune fait face à des émotions très personnelles. Ce que je peux te dire cher lecteur, c’est que, nous avons hâte de retrouver nos proches qui nous manquent, mais pas forcement envie de quitter ce beau désert. C’était un magnifique rallye. Intense, puissant, physique, plein d’émotions et de grand moments. Un seul souhait pour ma part : qu’il ne soit pas le dernier ✨

3  Commentaires

 

Par  Nicolas du Pontavice, le  25/10/2019

Nous sommes super fiers de ce que vous avez réalisés. Votre classement sont plus qu’honorables. Un très GROS BRAVO. Nous avons hâte de vous retrouver. Vous aurez sûrement beaucoup de choses à raconter, besoin de détendre, vous laver et de vous reposer.

Répondre
 

Par  Marie-Pierre B., le  25/10/2019

Belle expérience en tout les cas...et merci de l’avoir partagée...

Répondre
 

Par  Eliane B., le  25/10/2019

Allez, encore un p'tit effort … L'arc de triomphe au bout. Je voudrais être moustique pour assister aux retrouvailles. Gros gros bisous à tous.

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Étape marathon – Jour 1

Par 2fillesdefils

Départ selon classement : ouf, on n’est pas loin des copines.

356 km à faire en 2 jours. Mais attention, km à la corse #rappel. Plateaux volcaniques (noirs), passes de montagne (dont la brèche du diable… brrrr… #peurpeurpeur), dunettes (pas mignonnes du tout), sable mou et des km de cailloux. On n’en peut plus des cailloux !!!… #raslepneu.

Quand même, THE grand moment : sur un plateau à perte de vue, les 2 Raptor côte à côte à 80 km/h, l’éclate totale !!! Pas de panique cher lecteur : c’était sans cailloux et distances de sécurité comprises. Évidemment.

Challenge du Jour 1 : (1) avancer au max (2) ne pas perdre les copines (3) arrêter à la nuit tombée (je te rappelle que le PC course suit chaque équipage en temps réel avec les balises). Et (4) arriver à stopper à un endroit pas trop hostile : parce que, les montagnes, moyen, les cailloux #noway, et la proximité de certains villages est à éviter (si 30 ou 50 enfants débarquent pour chaparder tout ce qu’ils peuvent, moyen…).

Donc, grosse pression pour avancer avec une navigation très compliquée aujourd’hui. Donc, 0 temps mort. 8h30/9h de voiture non stop. Enfin si. Quelques pauses pipi. D’ailleurs, on a de beaux (gros) dossiers les unes sur les autres #privés (ce qui arrive au rallye reste au rallye 🤐). Un casque coloré qui dépasse de temps en temps d’un rocher ou d’un paquet d’herbe à chameau est tjs très drôle au milieu du désert. Surtout que, plus le rallye avance, plus notre pudeur se barre en vacances ! Et très loin ! Bref, on s’en fiche 😂 (et entre les portières, t’oublie, quand le véhicule fait 50cm de haut #laloose).

Ah, et puis, il faut viser entre 2 passages (imprévus) de l’orga : parce que les mécas, les médias et les docs, ils passent où ils veulent, comme ils veulent ! #lessalauds. Donc, ils peuvent débarquer à tout moment d’on ne sait où. Et on se marre bien finalement #euxaussi.

Sinon, il est clair que ce Trophée est d’une intensité un peu dingue. Chaque journée est pire que la précédente. Pire en fatigue, pas de déjeuner, pas de pause mais on en redemande ! La concentration est primordiale pour les navigatrices, le sang-froid pour les pilotes, et une force mentale de malade pour tout le monde #onpuisedanslesréserves.

Ce soir, pas de douche, pas de toilettes, on dort habillées sous la tente et tu sais quoi, cher lecteur? Nous sommes très contentes de ce que nous avons ✨. On est poussiéreuses de la tête aux pieds, un peu crasseuses mais on s’en fiche royalement.

Photo spéciale pour Sylvie et Fabienne : et oui, votre kit de survie m’aura sauvée ce soir

Les mains après ouverture de benne, déchargement des sacs de bois et préparation du feu #jevendsdurêve.

Ce soir, les véhicules de l’orga ont circulé pour s’assurer que personne n’était isolé, que tout le monde allait bien, ou ramener vers un bivouac 1 ou 2 équipages un peu paumés.

Comme tu as pu le voir sur les photos précédentes, cher lecteur, on était TRÈS bien ce soir : à 19, 3 bouteilles de champagne, foies gras, saucissons, tapenade, biscuits, et… chamallow grillés #régression. En fait, on aurait donné notre place pour rien au monde.

21h53 ici. Cette fois, la fatigue arrive. Nous avons de la chance, il faut moins froid cette nuit : entre 5 et 8 la nuit dernière, glagla.

Nos papas sont invités à ne pas regarder la photo suivante : état de la voiture post dîner. C’est l’annexe de notre bivouac #lahonte

Oui oui, c’est bien Amandine et sa brosse à dent de l’autre côté. Nous sommes cracras, mais pas jusqu’au bout des quenottes #restonsdignes.

Allez ! A demain cher lecteur, pour la suite de ce marathon. Lever avec le jour pour partir au plus tôt : 180 bornes à avaler #gloups.

Pssst : encore merci, MERCI à tous pour vos commentaires ! La famille, les amis, les collègues, vous assurez comme des fous pour nous doper ! Plein de bises à tous (poussiéreuses les bises, y’a pas d’raison, on partage).

11  Commentaires

 

Par  Nathalie d’Arras, le  24/10/2019

Je mets mon téléphone en charge pour la nuit ,et allez je me laisse tenter et jette un dernier coup d’oeil à votre blog ... comme j’ai bien fait : que de surprises !!top les photos merci et surtout vous m’avez fait rire, l’anecdote sur les pauses pipi était irrésistible..... j’espère que vous n’aviez pas emmener de pruneaux !!!!!!!(hihi) Sinon , vous dormez où en fait ? Bon,j’ai l’impression que vous avez cartonné encore aujourd’hui!!! Douce nuit. Bisous à toutes les deux.

Répondre
 

Par  Nicolas du Pontavice, le  24/10/2019

Salut les Roses 292. Bien content que le cèdre de Vérone vous ait bien aidé à vous réchauffer et à cuisiner. Que les saucisses de Rocco et les mets fins du sud-ouest moyennement halal vous aient réconfortés. Parlons course, parlons peu: profitez bien de cette dernière ligne droite. Courage, courage et encore courage. Nous avons hâte de vous retrouver.

Répondre
 

Par  Bérengère, le  24/10/2019

Vous êtes au TOP les filles ! je ne sais pas comment je me débrouille mais j'ai toujours un temps de retard... Bisous à toutes.

Répondre
 

Par  Nicole, le  24/10/2019

On vibre avec vous sacrées raptrices. Quadruplement fiers de vous! Pose douceur assurée à Marrakech...’on vous attend avec impatience. Au top votre communication.

Répondre
 

Par  Marie-Pierre B., le  24/10/2019

Superbes photos.... Et au milieu de ces cailloux, avez-vous trouvé une rose des sables ? Pas grave VOUS êtes les ROSES DES SABLES. Bravo à vous et bon final.

Répondre
 

Par  Marie-Pierre B., le  24/10/2019

Superbes photos.... Et au milieu de ces cailloux, avez-vous trouvé une rose des sables ? Pas grave, VOUS êtes les ROSES DES SABLES... Bravo à vous et bon final.

Répondre
 

Par  Anna du Pontavice, le  24/10/2019

Salut les Roses 292. Votre dernier article était très drôle. Il va falloir réapprendre les bonnes habitudes au retour à la maison. Je vous attend avec grande impatience à Marrakech. Vous nous faites vibrer avec tous vos récits d’avét

Répondre
 

Par  Eliane B., le  24/10/2019

Alors, vous êtes arrivées après cette dernière journée d'enfer ? Vannées, crasseuses mais fières ? Nous sommes sur le gril, comme les saucisses sur le bois de cèdre. Bisous de France.

Répondre
 

Par  Anna dujardin, le  24/10/2019

Super de lire votre aventure et de partager toutes ces émotions! Bravo aux roses du Lot et Garonne, vous me faites rêver...

Répondre
 

Par  KARINE CARRION, le  25/10/2019

Bravo les filles! Quel parcours extraordinaire !!impressionnée,émerveillée,émue je passe par plein de sentiments grâce à vous!!félicitations et un grand merci pour les images et le suivi!Gros gros bisous ..vite allez rejoindre vos familles ..😘😘😘

Répondre
 

Par  Stéphanie, le  25/10/2019

Je tenais à vous dire un grand bravo et un grand merci pour ce défit sportif, humanitaire et personnel. Aller toujours au bout de son rêve et si il y a des embûches... persévérer et surtout y croire. Voilà ce que vous nous avez montrez Bravo Mesdames !! Amicalement

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En DIRECT LIVE !!!!

Par 2fillesdefils

Cher lecteur, je ne sais pas où nous sommes, mais tout va bien et nous avons du réseau !!!!

Récit de la journée à venir, mais pour l’instant, regarde….

Tu l’auras compris : TOUT VA BIEN !!!

6  Commentaires

 

Par  Cecile sergent, le  23/10/2019

Magnifiques !! Bonne nuit les files ..vous l'avez bien méritée !! De vraies championnes ..allez dernière ligne droite !!

Répondre
 

Par  Eliane B., le  23/10/2019

Du réseau en plein désert ! Youpi ! Photos très parlantes. Merci beaucoup. Bonne soirée sous les étoiles ? Allez, gros dodo, et m...e pour demain. Bisous, bisous. (22 H 15).

Répondre
 

Par  Eliane B., le  23/10/2019

Le bois de cèdre brûle bien ? Il vous réchauffe ? Vous dormez comment ?

Répondre
 

Par  Nicolas du Pontavice, le  23/10/2019

Profitez bien de ses dernières journées. Nous vous préparons une super soirée retrouvailles à Marrakech vendredi soir. Encore merci de nous faire vibrer par vos aventures et vos récits formidables. Bon courage pour demain. Nous vous aimons. A bientôt

Répondre
 

Par  Albert Besombes, le  23/10/2019

Avant de quitter le désert regardez bien sur le sable très fins il y a des insectes . Les ténébrions déserticoles qui vivent dans le désert et qui s’adaptent aux températures élevées . Regardez bien , leur déplacement sur le sable forme de magnifiques dessins superficiels . De quoi vivent-ils ? That is thé question ! Courage pour la suite et fin , grosses bises ... et puis M.....

Répondre
 

Par  Céline Devulder, le  24/10/2019

Un vrai plaisir de vous suivre chaque jour! Tjs avec vous ! Continuez à profiter à fond. Je vous embrasse.

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La boucle des dunes…

Par 2fillesdefils

Cher lecteur, cette journée a été… l’expérience d’un nouvel espace spatio-temporel. Spatial surtout #putaindesable (oui, j’ai l’droit de dire des gros mots ce soir !!!). Nous avons commencé par jardiner… à 6 équipages #pasfiers. Le truc idiot : on se suit, on se fait confiance et on ne vérifie pas assez. #erreurtropbête. 6km perdus, tant pis. Qqs km plus tard, magnifique tankage dans les règles. Trop de voitures partout, 1 voiture qui hésite devant, je lache un peu l’accélérateur et on glisse dans le sable mou. Va sortir l’engin de 2 tonnes 1/2 enfoncé de 30/40 cm. Et ben, tu creuses ! Beaucoup, longtemps. Tu as chaud, soif et t’es énervée.

3 fois ! On s’y est reprises à 3 fois mais on a réussi à sortir. Avec l’aide d’un équipage très sympa, plus quelques autres derrière qui trouvaient que c’était trop long… #nocomment. Et après, et bien après, la confiance est bien entamée. Surtout quand tu entends que le sable est tellement mou que l’orga envisage de changer le tracé.

On était censées démarrer avec de la navigation. Sauf que, dans le sable, on ne s’arrête JAMAIS, on ne freine pas et on ne touche que l’accélérateur. Plus ou moins. C’est tout. Va relever un cap dans ces conditions : im-pos-si-ble.

Donc, on ne savait pas où aller. Et c’est pas confortable quand on conduit pied au plancher (3000 trs/min, pour donner une idée). L’organisation était partout. L’hélico survolait les endroits difficiles régulièrement, les mécas faisaient des allers/retours le long de la colonne de véhicules (les voir conduire à côté des traces comme ça !…. du délire total). Un méca nous a conseillées. Reculer un peu plus, démarrer et dès la voiture lancée, appuyer à fond « avec ça, vous passerez partout ! ». Ça = le carrosse. Et il avait raison bien sûr… #vivelespros Après… après…. l’impression de faire du ski avec une voiture. Monter, descendre, chasser de temps en temps (un peu), virer à droite, à gauche (alors, après une dune un peu raide, le virage en épingle à cheveux fait flipper très fort !). Certaines dunes sont très très raides : l’impression de passer un mur. On les grimpe à fond et en haut, on ne voit rien ! Rien du tout !

La voiture semble suspendue pendant de looooongues secondes et… retombe. Une fois un peu brutalement, mais comme tout le monde, et le reste était ok. Sauf quand après le passage de la dune, juste après, il faut virer tout de suite. Serré. Or, avec les pneus à 1kg, pas de manœuvre trop serrée au risque de déjanter ! #angoisse #grosseangoisse.

8km dans les dunes, c’est long, angoissant, épuisant, mais une expérience incroyable. Un truc dingue que l’on n’oubliera jamais. Dis, cher lecteur, tu crois que le désert peut ensorceler ?…. Pssst : pas de nouvelles demain, nous serons dans le désert pour l’étape marathon. Rdv jeudi soir. Et encore merci pour tous les coms cher lecteur, ça fait chaud au cœur..

20  Commentaires

 

Par  Eliane B., le  22/10/2019

22 H 30 en France - Je voulais aller au lit mais je découvre vos nouvelles aventures. Vous l'avez voulu, le désert : vous l'avez ! Enfin, un tankage ! Ça manquait dans votre programme. N'empêche, j'ai le coeur qui bat la chamade. Vous n'allez pas rêver de sable cette nuit, au moins ? Je pense que dormir un peu correctement ne vous fera pas de mal … Quelques courbatures demain ? Je n'oublie pas que la journée était réservée à la lutte contre le cancer du sein, bien marquée par ce magnifique ruban dans la dune. Belle et double victoire pour Amandine : sur la maladie et sur ce foutu parcours. Système C est parvenue à vous ramener au port (!). BRAVO à toutes deux. Bon marathon. Nous ne pourrons que penser fort à vous mais les nouvelles vont nous manquer cruellement. Inch'Allah et bisous très forts.

Répondre
 

Par  Anna du Pontavice, le  22/10/2019

Bonsoir les Roses.🌷 Bravo pour vos exploits de désensablement. Bravo pour tous les CP. Bon courage pour courir le marathon (de Paris ou du desert)😜. J’esp Que vous vivrez jusqu’au dernier moment ce beau rallye.

Répondre
 

Par  Victor du Pontavice, le  22/10/2019

J’espere Que tu vas bien et que vous passez un super moment à chaque instant je suis presse que l’on se retrouve ... Des poutous tt partout 😘💪

Répondre
 

Par  KARINE CARRION, le  23/10/2019

Courage!!! C est difficile mais vous y arrivez !gardez le moral...On est avec vous !ca y est :les dunes !c est comme a la tele mais en vrai!c est incroyable!!!quel stress et quel bonheur!plein de pensées de tout coeur pour vous..Bisous

Répondre
 

Par  Anne-Françoise, le  23/10/2019

Génial ce carnet de bord! Vos émotions, les enfants du désert, l’étape de nuit, les galères, le sable, le 4x4...On est plongés dans l’aventure en direct avec vous! Allez Équipage 292, on est avec vous! Plein de courage pour la prochaine étape!! 💪 👏😘

Répondre
 

Par  Nicole, le  23/10/2019

Dur ,dur...cette journée . Bon bivouac dans le désert, je vous souhaite un beau coucher de soleil et un clair de lune en supplément.....magique. On pense fort à vous

Répondre
 

Par  Ghislaine H, le  23/10/2019

Félicitations à vous deux 👏 je vous suis avec beaucoup d’intérêt et d’admiration. j’attends avec impatience la suite de vos récits et photos. Bon courage

Répondre
 

Par  Garrigues Fabienne, le  23/10/2019

Coucou les filles je n ai qu un mot à dire Bravooo mais accélérez...

Répondre
 

Par  Marie-Pierre B., le  23/10/2019

Waouh!!! Vous nous tenez en haleine par vos récits et photos. Bravo pour votre parcours des dunes, visiblement très dur ! Chapeau à vous. Bon courage pour la "traversee du désert" (si je puis dire) en solo. À jeudi...

Répondre
 

Par  Nicolas du Pontavice, le  23/10/2019

Aller les roses 292. Nous sommes tous derrière vous pour cette étape marathon. Donnez tout ce que vous avez. C’est l’ultime effort à fournir. Concentrez vous bien. Prenez le temps. Vous avez de la saucisse, des terrines de Rocco, du champagne, et tout plein d’autre choses. Nous sommes fiers de vous. On vous aime fort et à bientôt.

Répondre
 

Par  Fabienne N, le  23/10/2019

Quel plaisir de suivre vos aventures au jour le jour.. vos galères comme vos bonheurs. Et en prime, des photos qui sont magnifiques! Bon courage les roses pour votre étape marathon!!!

Répondre
 

Par  Albert Besombes, le  23/10/2019

Aujourd’hui vous avez enfin pris un « véritable cours de désert « et de son sable bien spécial . Ainsi vous allez avoir une expérience complète et une compétence accrue ,, fort utile pour la suite ! Les belles routes goudronnées vous paraîtrons bien fades et feront naître le regret de vos parcours ensablés ! Grosses bises et puis M....

Répondre
 

Par  Bérengère, le  23/10/2019

Un grand bravo et bon marathon ...A jeudi soir pour les news!

Répondre
 

Par  De Bourayne, le  23/10/2019

Bravo les filles 👏🏻 Je suis vos aventures quotidiennes. 👍🏻 Félicitations pour votre classement 😉 Bonne continuation Bises Marie

Répondre
 

Par  De Bourayne, le  23/10/2019

Bonjour les filles , Félicitations pour votre classement 👏🏻 Je suis quotidiennement votre aventure !😉 C’est un régal de vous lire ! Je vous embrasse Bonne continuation Marie

Répondre
 

Par  Cecile sergent, le  23/10/2019

Je me régale à suivre vos aventures tout le long de votre périple ! BRAVO les filles c'est extra..! Malgré les péripéties de circonstances , vous vivez une magnifique expérience ! 😘😘

Répondre
 

Par  Nathalie d’Arras, le  23/10/2019

Coucou les filles, Eh bien ! Quelle journée hier !!! Vous deviez être épuisées. Bravo, bravo Sur les photos et vidéos on nous montre des filles qui dansent, qui rient mais je me doute que tout le monde doit vivre des galères, des moments d’angoisse. Il faut un mental d’acier... et vous l’avez.Tenez bon, bientôt vous pourrez prendre vos enfants et vos petits maris dans vos bras et voir leur fierté dans leurs yeux. Allez, vous y êtes presque... Bon marathon!!

Répondre
 

Par  Domitille, le  23/10/2019

Vous êtes au top !!! Bravo les filles et "merde" pour la fin du périple !! Bisous

Répondre
 

Par  Eliane B., le  23/10/2019

Mercredi soir - Je sais que vous ne pourrez lire et nous non plus. Mais je pense à vous tout le temps et prie les étoiles pour qu'elles vous protègent et vous accordent une nuit réparatrice avant la dernière ligne droite (heu …) du retour. Je vous embrasse très fort et bon bivouac.

Répondre
 

Par  Sylvie gouraud, le  23/10/2019

Aller les filles c est pas un peu de sables qui va vous faire peur accélère Cécile a fond rien ne t arrête on te l avait bien dit que la Pelle et le petit seau te seraient utile. Aller bon courage pensez à vous reposer un peu quand même la bise a plus

Répondre
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bientôt, bientôt !

Par

Les news arrivent cher lecteur, oui, oui, nous sommes sorties des dunes ! Psst Nicolas : je tente de t’envoyer un SMS, ça passe pas…

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *